Qu’est-ce qu’un diagnostique immobilier ?

Qu’est-ce qu’un diagnostique immobilier ?

Que ce soit dans le cadre d’une vente, une location, une démolition ou tout autres travaux y afférents, les professionnels d’ Allodiagnostic seront d’une grande utilité pour vous accompagner et vous aider à effectuer le diagnostic immobilier qui convient. Certes, un tel diagnostic ne saurait être assimilé à une simple formalité, puisque la loi a prévu un cadre juridique qui y est applicable. C’est pourquoi, avant tous travaux, il est important de s’informer sur le sujet. Déjà, apprenez sur cette page, ce qu’est le diagnostic immobilier et son mode de fonctionnement.

Le diagnostic immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Le diagnostic immobilier est un ensemble d’études techniques réalisées sur un bâtiment ou un immeuble et regroupées dans un document nommé Dossier de Diagnostics Techniques (DDT). Ce dossier devra être présenté dans le cadre d’une vente ou d’un bail immobilier, au plus tard lors de la signature de l’acte authentique. Remarquez que dans le cadre d’un diagnostic de performance énergétique, le DDT devra être apprêté dès la parution de l’annonce immobilière. Ledit diagnostic est effectué par des professionnels qui se basent, dans leurs travaux, sur des facteurs comme l’année de construction du bien, sa localisation ainsi que d’autres indicateurs propres à l’objet de l’étude. Et si vous vous demandez s’il est bien nécessaire de le faire, sachez que le diagnostic immobilier n’est pas facultatif.

La nécessité d’un diagnostic immobilier

Autrefois facultatifs, les diagnostics immobiliers sont de nos jours, contraignants. Cette obligation s’est imposée dans les années 1996, avec la signature de la loi Carrez. Cette loi rend obligatoire les diagnostics sur les biens immeubles, sous réserve de leur localisation et de leur date de construction. En réalité, cette obligation imposée par le législateur vise à la fois, à la protection des personnes et des biens se trouvant dans la maison, des opérations, ainsi que son environnement immédiat. À noter toutefois que, depuis les années 1949 et 1997 où l’amiante et le plomb furent interdits dans la construction des bâtiments, tous les biens immeubles érigés avant ces dates, sont impérativement soumis aux diagnostics amiante et plomb. Un tel diagnostic ne peut se faire que par un diagnostiqueur formé et certifié ; d’où la nécessité de recourir à des professionnels.

Faites recours à des professionnels !

Pour éviter des risques de contestation, mieux vaut faire recours à des diagnostiqueurs professionnels. C’est de fait, ce que prévoit la législation en vigueur. Toutefois, au cas où ces diagnostics porteraient sur l’Etat des Risques et Pollutions. (ERP), la réalisation du diagnostic serait à la charge du propriétaire du bien, qui devra le réaliser par des techniciens certifiés. Dites-vous bien qu’en cas de litige, la transaction peut être remise en cause. Ainsi, si une entreprise est commise pour faire le diagnostic, elle doit avoir une responsabilité civile professionnelle, et les techniciens qu’elle emploie devront être certifiés sur l’ensemble des diagnostics, car chaque diagnostic possède sa propre certification. Une agence telle qu’Allodiagnostic, saura éclairer professionnels de l’immobilier tout comme les particuliers, sur des questions relatives aux obligations de réalisation des diagnostics. Cette entreprise dispose, en effet, de diagnostiqueurs formés et certifiés pour tous types de diagnostics immobiliers. Ses agences sont répandues sur la plupart des grandes villes du territoire, à savoir Reims, Châlons en Champagne, Charleville-Mézière, Troyes, etc.