Quelle est la commission d’un agent immobilier en France?

Quelle est la commission d’un agent immobilier en France?

Avant de vous lancer dans le secteur de l’immobilier, que ce soit pour un achat ou une vente, il est de bon ton de savoir quelle commission vous aurez à payer, à votre agent immobilier.

Un agent immobilier c’est qui ?

L’intermédiaire dans les transactions portant sur des biens immobiliers est appelé agent immobilier. C’est transactions peuvent être des ventes ou des locations. L’agent peut être indépendant, une société ou l’agence immobilière qui a des négociateurs comme employés. L’agent immobilier est souvent en contact avec ses confrères de la profession, les collectivités, institutions, avocats, mairie, et les tribunaux. Le champ d’intervention d’un agent immobilier est divers et varié. La loi ne limite en effet pas les agents à un domaine. Ils se spécialisent selon leur préférence, l’expérience ou la modalité de rémunération. Les particuliers ont l’habitude de faire appel à certains qui y répondent. Il s’agit des garages, logements, terrains dans des situations variées urbaines ou rurales, communes ou de prestige, bien neuf. Seulement le dixième des agents d’immobiliers, peu mixtes, ont une spécialité en immobilier d’entreprise : entrepôt, terrains industriels, commerces et activités spécifiques.

Immobilier, commission d’un agent immobilier !

La vente ou l’achat de votre bien peut être fait de deux manières : seul ou avec un professionnel. Avec un professionnel, cela s’avère être plus coûteux, mais la vente n’en est que plus facilitée parce que toutes les démarches seront faites par les intermédiaires pour le respect du délai de vente. En contrepartie des honoraires doivent être payés au spécialiste de l’immobilier. Depuis juillet 1987, les honoraires sont librement fixés. Les honoraires respectent néanmoins des règles en matière d’affichage, les frais devront donc être exprimés toutes taxes comprises et affichés au vu et au su de tous à l’entrée des locaux ou dans une vitrine. Généralement les frais liés à une vente immobilière dépendent du montant du bien. Un pourcentage sur la vente de l’appartement ou de la maison permet de le déterminer. Le pourcentage de commission d’un agent immobilier est souvent dégressif, il est faible quand la somme est élevée. Le salaire d’un agent immobilier représente juste un petit pourcentage de ses honoraires entre 7 et 30 %. L’agence qui l’emploie en gardera une bonne partie pour le paiement des différentes charges de fonctionnement. Les mandataires ont souvent leurs frais réduits, ils sont les nouveaux professionnels dans le domaine de l’immobilier. Leur taux varie entre 3 et 5 % du prix auquel le bien sera vendu. Les coûts liés aux charges sont en moins car cette catégorie d’intermédiaires travaille chez eux. Les services fournis par ces derniers sont différents et ils sont souvent moins demandés que les professionnels en agence. Les notaires qui peuvent acter un bien, peuvent également le vendre. Ils ont à peu près le même coût mais il faudra s’armer de patience pour pouvoir leur mettre la main dessus. Il se déplacera rarement et enverra un collaborateur de son étude. Les délais de vente s’en retrouveront impactés. Les agences immobilières sont celles qui ont le plus grand réseau et rivalisent donc d’efficacité par rapport à leurs confrères.

Règlement des frais d’agences

La signature de l’acte authentique de vente chez le notaire déclenche le paiement de la rémunération à l’agence immobilière. Si les frais liés à l’agence sont à payer par l’acheteur, elle se chargera de rentrer directement en possession des fonds le jour de la vente. L’acheteur les lui paiera chez le notaire. Si c’est plutôt à la charge de celui qui vend son immobilier, les honoraires seront payés au mandataire ou à l’agence une fois que l’ancien propriétaire sera payé par l’acheteur. Tant que l’acte d’authentification n’est pas signé entre l’ancien et le nouveau propriétaire, l’agent immobilier ne pourra percevoir de commission. Les frais d’agences n’étant pas régis par une loi, vous pouvez les négocier avec le mandataire ou l’agence quand il s’agit de la vente de votre appartement ou de votre maison. La concurrence sur le marché de l’immobilier cumulé à la crise permet de négocier les pourcentages à la baisse. Vous pouvez même réussir à faire aligner des agences sur les pourcentages d’un mandataire, tout dépendra de votre capacité à négocier. Il suffit donc de parcourir les sites spécialisés ou consulter plusieurs spécialistes pour avoir les éléments de négociation au moment des discussions. Vous aurez gain de cause si l’une des agences ciblées est en maque de client pendant la période.

Comment payer encore moins de commissions ?

Un mandataire ou un agent immobilier peut faire baisser sa commission pour pouvoir finaliser une vente d’immobilier. L’offre pléthorique des professionnels peut faciliter la concurrence et jouer en votre faveur. Pour conclure une vente vous pouvez suggérer au spécialiste de baisser ses commissions pour faciliter la transaction. Certains d’entre eux finissent par céder surtout si le dossier traîne sur la longueur. Le premier pas est donc d’entamer les négociations. Vous serez bien surpris du résultat final. Le vendeur qui veut céder son immobilisation met habituellement une marge pour ne pas perdre trop de plumes lors des négociations. Il faut profiter de cet état de choses pour opter pour une vente avec honoraire à la charge de l’acquéreur. Vous vous chargerez par la suite de faire diminuer la commission du mandataire ou de l’agence après que le coût d’acquisition a au préalable déjà été négocié. Ainsi lors du règlement du notaire pour l’acquisition du bien vous constaterez une baisse du montant.