4 enjeux d’une gestion d’entreprise responsable

4 enjeux d’une gestion d’entreprise responsable

On parle de plus en plus de responsabilité sociale d’entreprise. Au cœur de ces préoccupations se trouvent trois grands volets : économique (c’est-à-dire la gouvernance et la gestion de l’entreprise), social (concernant toutes les parties prenantes internes et externes) et environnemental (ayant trait au respect de l’environnement et aux contraintes écologiques). Tant pour des questions d’image que de réglementations et de valeurs personnelles, une gestion d’entreprise responsable est plus que jamais devenue essentielle. En voici les 4 enjeux principaux :

  1. Des finances irréprochables

Tout d’abord, la RSE (responsabilité sociale d’entreprise) implique tout le volet économique de la gestion d’entreprise. Cela signifie entre autres que les gestionnaires doivent agir en tenant compte de divers éléments pour assurer la pérennité de l’entreprise, tout en respectant le monde qui l’entoure.

Au niveau de la gestion, on trouve notamment les finances. En effet, une gestion d’entreprise responsable requiert une comptabilité irréprochable. Pour cela, mieux vaut suivre les conseils d’un cabinet comptable Montréal.

  1. Des modes de production responsables

Puis, une importance élevée doit aussi être accordée aux modes de production responsables. En d’autres termes, ils doivent être optimisés autant que possible, pour maintenir la rentabilité de l’entreprise tout en limitant la consommation énergétique, en réduisant la pollution et en respectant toutes les parties prenantes.

Dans un souci d’éthique et de durabilité, les fournisseurs, partenaires, matériaux, etc. doivent aussi être sélectionnés avec soin.

  1. La gestion des déchets

Ensuite, une gestion d’entreprise responsable passe également par la problématique du développement durable. Plus précisément, une entreprise responsable se doit d’avoir une bonne gestion de ses déchets. Cela comprend divers éléments, tels que :

  • La réduction des déchets, grâce à l’usage de produits en grand format, d’articles sans emballages et de fournitures réutilisables (comme les sèchemains au lieu des serviettes en papier par exemple).
  • Le tri des déchets (de production, de gestion, etc.), selon les normes imposées dans le secteur.
  • Le recyclage d’un maximum de déchets, qui nécessite en premier lieu d’acheter les bons équipements et produits.
  1. Une gestion responsable du personnel

Enfin, une entreprise responsable doit gérer son personnel dans une démarche éthique, mêlant respect et durabilité. Dans une optique gagnant-gagnant, elle a intérêt à garantir de bonnes conditions de travail, qui motiveront davantage ses employés… et augmenteront leurs performances.

Une gestion d’entreprise responsable est donc un travail de longue haleine, qui implique de nombreux aspects.