Achat immobilier au Maghreb : Dans quelle ville investir ?

Achat immobilier au Maghreb : Dans quelle ville investir ?

L’achat de l’immobilier au Maroc est très rentable sur le moyen et le long terme plus qu’une location saisonnière ou annuelle. Beaucoup d’investisseurs étrangers préfèrent se tourner vers le Maroc lors de leur retraite pour y prendre des vacances surtout à cause du climat favorable. Depuis plusieurs années, les études du marché immobilier au Maroc ont prouvé une expansion considérable des projets immobiliers surtout des investisseurs français retraités. Ceci s’explique par le climat avantageux tout au long de l’année mais aussi le coût de la vie moins élevé qu’en Europe. Cet amortissement du coût de la vie leur permet d’acquérir rapidement un Riad, ou une villa ou encore un appartement pour le mettre en location. Certains préfèrent construire des petits modèles de palais marocains, etc.

Dans quelles villes doit-on s’investir au Maroc ?

En général, les investisseurs choisissent Marrakech comme destination et explorent des sites comme CoteMedina . Mais bien que son climat soit le plus adapté aux Européens, nous distinguons aussi d’autres villes d’investissement en immobilier au Maroc.

  • Casablanca, la capitale économique du Maroc reste la ville la plus sûre pour s’investir dans l’achat d’un bien immobilier surtout à cause de sa cité portuaire localisée sur l’océan Atlantique. Vous y trouverez une petite surface de 60 à 80 m2 dans un quartier en expansion plus avantageux qu’une grande surface dans une petite cité où les prix peuvent facilement doubler pour la location, tout comme la vente. Dans une ville comme Casablanca, il est préférable d’investir dans la location d’un appartement meublé. La ville de Casablanca regorge de nos jours pleins de projets de construction ce qui rend toute la ville en plein chantier.
  • Mais par contre à Bous Koura au Maroc, il sera plus avantageux d’investir dans l’achat d’un terrain.
  • Agadir, la capitale administrative du Maroc est aussi une ville avantageuse en investissement immobilier. Elle est souvent animée par de nombreux touristes. La plus grande station Balnéaire du Maroc se situe dans cette ville. Après Casablanca, cette ville est la deuxième ville la plus coûteuse du Maroc.
  • Essaouira est une petite ville du sud du Maroc. Vous pouvez toutefois aussi cibler un investissement dans cette ville charmante souvent visitée par les artistes étrangers.
  • Tanger, est une ville commerciale et est une zone d’affaires intercontinentales. Beaucoup d’acheteurs de médina débarquent souvent dans cette région. Et aussi elle regorge de nombreux sites touristiques et son temps à la plage.

Quelques inconvénients de l’investissement au Maroc :

 

  • Le marché immobilier est très saturé des biens immobiliers à vendre mais contre un prix cassé.
  • Les coûts de l’immobilier sont très chers contre un rendement très faible.
  • Les travaux de construction sont généralement mal établis et ils s’éternisent.
  • En cas du non-paiement des loyers par le locataire, il est difficile d’entamer une procédure judiciaire. Le Maroc a beaucoup de carences en matière de législation immobilière.
  • Les spéculations chroniques qui s’expliquent par l’augmentation du coût des biens immobiliers suite à une forte demande mais certaines régions cela entraîne une baisse du pouvoir d’achat.
  • Les méthodes frauduleuses de vente des biens immobiliers :

Quelles sont les méthodes d’achat des immobiliers légaux au Maroc ?

L’achat d’un bien immobilier au Maroc comporte des étapes et des démarches administratives. Cependant, la majorité de futurs investisseurs demande les services d’une agence immobilière ou une agence d’affaire communément appelés dans les pays Maghreb « Samssar ». Avec eux vous pouvez négocier les prix des prestations facilement. La législation marocaine de l’immobilier demande à tous les investisseurs qui désirent acquérir un bien immobilier au Maroc d’ouvrir un compte en dirhams convertibles en devises. La législation marocaine de l’immobilier confère à l’acquéreur les droits et taxes lies à son achat. Il est plus recommandé à tous les investisseurs d’acquérir des biens titrés.

Pour conclure, il reste toujours conseillé aux investisseurs de se diriger vers le Maroc. Mais il faut toujours bien se renseigner, s’entourer d’une équipe de professionnelle, cela entraîne quelques frais supplémentaires mais vous êtes plus sûr de faire un investissement en toute sécurité.